Pablo Solon: «Il ne faut pas se battre pour la croissance mais pour la redistribution»

PAR JADE LINDGAARD
 ARTICLE PUBLIÉ LE VENDREDI 7 SEPTEMBRE 2012

Le cycle de discussions préparatoires, avant la conférence de l’ONU sur le climat de novembre, à Doha, s’est tenu cette semaine à Bangkok. Enjeu : comment financer le Fonds vert pour le climat destiné à aider les pays pauvres à faire face au réchauffement climatique ? Et que faire du protocole de Kyoto ?

À Copenhague, en 2009, une voix tonna un peu plus fort que les autres contre le refus des pays industrialisés d’accepter des objectifs contraignants de réduction des émissions de gaz à effet de serre : celle de Pablo Solon, ambassadeur de la Bolivie et héraut de la justice climatique, alors même que son pays vit en partie d’extractions minières, activités à la fois lucratives et polluantes. Alors qu’il vient de prendre la tête de l’ONG altermondialiste asiatique, Focus on global South, Mediapart a interrogé Pablo Solon sur les contradictions latino-américaines sur le climat ainsi que sur les liens entre lutte contre la pauvreté et droits de la nature.

Pourquoi avez-vous démissionné de votre fonction d’ambassadeur du climat de la Bolivie ? Sigue leyendo

Anuncios

Why are climate negotiations locked in a stalemate?

Walden Bello & Pablo Solón
Published in the Bangkok Post 4/09/2012

The Bangkok intersessional meeting of the United Nations Framework Convention on Climate Change (UNFCCC) is about to end, with no progress among countries to commit to increasing the level of emission reductions for this decade. Why are the climate talks stalemated and what should be done to break the deadlock? Sigue leyendo